Témata prací (Výběr práce)Témata prací (Výběr práce)(verze: 348)
Detail práce
   Přihlásit přes CAS
La Gestion des Lieux de Mémoire de la Communauté Juive, entre Conflits et Collaborations : Cas du Marais Parisien
Název práce v jazyce práce (francouzština): La Gestion des Lieux de Mémoire de la Communauté Juive, entre Conflits et Collaborations : Cas du Marais Parisien
Název práce v češtině: Správa míst paměti židovské obce, mezi konfliktem a kooperací: případová studie pařížské čtvrti Marais
Název v anglickém jazyce: Management of Jewish Community´s Lieux de Mémoire, between Conflict and Collaboration: Case of Parisian district Marais
Klíčová slova: Lieux de Mémoire|Héritage|Patrimoine|Paris|Juif|Quartier|Mémoire
Klíčová slova anglicky: Lieux de Mémoire|Heritage|Paris|Jew|Jewish|District|Memory
Akademický rok vypsání: 2015/2016
Typ práce: diplomová práce
Jazyk práce: francouzština
Ústav: Ústav světových dějin (21-USD)
Vedoucí / školitel: prof. PhDr. Luďa Klusáková, CSc.
Řešitel: skrytý - zadáno a potvrzeno stud. odd.
Datum přihlášení: 20.05.2016
Datum zadání: 20.05.2016
Schválení administrátorem: zatím neschvalováno
Datum potvrzení stud. oddělením: 27.05.2016
Datum a čas obhajoby: 25.09.2017 00:00
Datum odevzdání elektronické podoby:06.09.2017
Datum proběhlé obhajoby: 25.09.2017
Odevzdaná/finalizovaná: odevzdaná pracovníkem v zastoupení a finalizovaná
Oponenti: Nicolas Verdier
  Ádám Takács
  Robert Sandrine, Dr.
 
Zásady pro vypracování
Le Marais est un quartier singulier au sein du paysage parisien car il concentre de très nombreux lieux de mémoire juifs. Dans un espace à la taille relativement modeste se trouvent synagogues, plaques et musées liés à l’Histoire du peuple Juif. En choisissant d’étudier l’héritage juif du Marais, il s’agit d’observer comment une minorité arrive a diffuser son Histoire dans une capitale et comment cette dernière, mais aussi l’Etat, participent à ce phénomène. En effet, de nos jours les lieux de mémoire sont des ambassadeurs de l’identité et de la culture de ceux dont la mémoire est défendue et il est intéressant de voir comment les institutions ou les pouvoirs officiels peuvent jouer un rôle. S’il est incontestable qu’il y a de nombreux lieux de mémoire dans le quartier, l’idée du Marais comme étant un village juif a tendance à se perdre. Jusqu’aux années 1960’ il était difficile d’ignorer son existence et sa réalité mais, de nos jours, l’appellation peut être contestée. Effectivement, au sein même des habitants Juifs du Marais, il y a une certaine nostalgie de ce qu’était le quartier il y a quelques dizaines d’années. Son identité juive a tendance à se diluer au sein des cultures des nouveaux habitants du quartier (gays, bobos…) mais aussi à cause du départ de ses habitants Juifs vers d’autres quartiers ou d’autres pays. Par exemple de nombreux commerces juifs, dont certains emblématiques comme le restaurant Goldenberg, ont fermé et été remplacés par des boutiques de mode. Toutes ces observations mènent aux questions suivantes. Est-ce que la gentrification pousse la communauté à défendre encore plus leur Mémoire à l’aide des lieux de mémoire ? Dans quels buts sont-ils utilisés ? Est-ce que la communauté juive et la ville/l’Etat ont les mêmes objectifs ? Comment collaborent-ils ? Pour arriver à répondre à ces interrogations, une liste précise des lieux de mémoire présents dans le quartier sera constituée puis ceux dont l’étude est la plus pertinente seront sélectionnés. Après cela, des entretiens seront réalisés auprès des responsables des lieux désignés. Le but sera de comprendre leurs intentions et d’observer quels peuvent être les rapports entre les acteurs de différentes natures. Ainsi il sera utile d’interroger à la fois des responsables issus de la communauté juive mais aussi des représentants de la ville ou du ministère de la culture. Le résultat montrera donc comment sont gérés les lieux de mémoire du Marais et comment les différents acteurs travaillent ensemble pour les mettre en valeur.
Seznam odborné literatury
Anderson, Benedict. 1991, Imagined communities: reflections on the origin and spread of
nationalism. Verso.
Azéma, Jean-Pierre. 2005, Vivre et Survivre dans le Marais, Paris, Le Manuscrit
Backouche, Isabelle. « Rénover un quartier parisien sous Vichy. « Un Paris expérimental plus
qu'une rêverie sur Paris ». », Genèses 4/2008 (n° 73) , p. 115-142
Bensoussan, Georges. « Histoire, mémoire et commémoration. Vers une religion civile », Le
Débat 1994/5 (n° 82), p. 90-87.
Bourdin, Alain. 1984, Le patrimoine réinventé, Paris, PUF
Boursier, Jean-Yves (dir.). 2005, Musées de guerre et mémoriaux : Politiques de la mémoire.
Nouvelle édition [en ligne]. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme
Brody, Jeanne. 1987. Le quartier de la rue des Rosiers ou l'histoire d'un cheminement. Chemins de
la ville : enquêtes ethnologiques, Laboratoire d'anthropologie urbaine, sous la direction de Jacques
Gutwirth & Colette Pétonnet, CTHS (Le comité des travaux historiques et scientifiques)
Brody, Jeanne. 1996. La rue des Rosiers ou la mémoire réappropriée. In: Espace, populations,
sociétés,-. Immigrés et enfants d'immigrés. pp. 355-365;
Clerval, Anne. 2006. Gentrication, a frontier reshaping social division of urban space in the inner
Paris. IFHP, International Federation for Housing and Planning. Urban life, boundaries and
transformations, 50th IFHP World Congress Geneve, Switzerland
Djirikian, Alexandre. 2004, La gentrification du Marais, 40 ans d’évolution de la population et des
logements, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Maîtrise de Géographie sous la direction de
Martine BERGER et d’Yvan CHAUVIRE,
Gady, Alexandre. 1994, Le Marais, guide historique et architectural, Paris, Le Passage
Jarassé, Dominique. 2003 , Guide du Patrimoine juif parisien, Paris, éditions Parigramme
Lalieu, Olivier. L'invention du « devoir de mémoire ». Dans Vingtième Siècle, revue d'histoire, n
°69, janvier-mars 2001, p. 83-94
Meyran, Régis. 2004. « « Génocides. Lieux (et non-lieux) de mémoire ». Revue d’histoire de la
Shoah, », Gradhiva
Nora, Pierre, Le Goff Jacques. 1974. «Faire de l’histoire». Paris, Gallimard
Nora, Pierre (dir.). 1997. Les Lieux de mémoire. Paris, Gallimard,
Oren, Mayers. 2005. « Musées historiques et américanisation de l'Holocauste », Le Temps des
médias
2005/2 (n° 5), p. 92-114.
Poznanski, Renée. 1999. La création du centre de documentation juive contemporaine en France
(avril 1943). In: Vingtième Siècle, revue d'histoire, n°63, juillet-septembre 1999
Rudelle, Odile. 1985. Nora Pierre, (sous la direction de), Les lieux de mémoire, La République. In:
Vingtième Siècle, revue d'histoire, n°7, juillet-septembre 1985. Étrangers, immigres, français, sous
la direction de Louis Bodin . pp. 180-183
Schneersohn, Isaac. 1953. La création du centre de documentation juive contemporaine, le monde
juif mars-avril 1953. p.3
Simon Patrick, Hily Marie-Antoinette, Meintel Deirdre. 2000. L’invention de l'authenticité.
Belleville, quartier juif tunisien. In: Revue européenne des migrations internationales, vol. 16, n
°2,2000. Fêtes et rituels dans la migration, sous la direction de Marie-Antoinette Hily et Deirdre
Meintel. pp. 9-41.
Valensi, Lucette. 1995. Histoire nationale, histoire monumentale. Les Lieux de mémoire (note
critique). In: Annales. Histoire, Sciences Sociales. 50ᵉ année, N. 6, 1995. pp. 1271-1277;
Veschambre, Vincent. 2008. Traces et Mémoires urbaines : enjeux sociaux de la patrimonialisation
et de la démolition. Rennes, Presses universitaires de Rennes
Walsh, Kévin. 1992. The Representation of the Past: Museums and Heritage in the Post Modern
World. Routledge,
Wieviorka, Annette. 1992. Mémoriaux et mémorial. In: Revue Française d'Etudes Américaines, N
°51, février Fêtes et célébrations des groupes ethniques
 
Univerzita Karlova | Informační systém UK